Effectivement après vous avoir parlé de plusieurs école en particulier aujourd’hui je vais vous parler des écoles en général!

  • France / Beauxbatons

Déjà mentionnée dans les romans, l’école française serait située, d’après le site Pottermore, dans les Pyrénées. Ce château, entouré de jardins paysagés (à la française ?) et de pelouses « créées par magie dans le paysage montagneux », serait fréquenté par une majorité de Français, mais aussi un grand nombre d’Espagnols, de Portugais, de Hollandais, de Luxembourgeois et de Belges. Comme Durmstrang, Beauxbatons accueillerait plus d’étudiants que Poudlard. Outre Fleur Delacour (incarnée par Clémence Poésy à l’écran), l’école compte parmi ses élèves célèbres l’alchimiste Nicolas Flamel et un certain Luc Millefeuille, connu aussi sous le nom de « l’empoisonneur de moldus » .

  • Europe du Nord (?) / Durmstrang

Egalement mentionnée dans Harry Potter et la Coupe de feu, cette école serait la plus secrète de toutes. On ignore d’ailleurs son emplacement exact, quelque part dans le nord de l’Europe. Durmstrang a été dirigée au fil de son histoire par « d’abominables sorciers », qui ont entaché sa réputation.

  • Japon / Mahoutokoro

Cette école nipponne, dont le nom signifie quelque chose comme « lieu de magie », se trouverait sur l’île volcanique apparemment déserte de Minami-Iwo Jima, à 1.300 km au sud de Tokyo. Ses élèves y seraient particulièrement doués en Quidditch, notamment grâce à un dur entraînement au-dessus de la mer, en prenant garde d’éviter les avions « d’une base aérienne moldue sur une île voisine », allusion à la base aéronavale des Forces japonaises d’autodéfense sur l’île d’Iwo Jima, à 60km plus au nord.

  • Afrique / Ouagadou

Bien que le continent africain, d’où viendrait l’essentiel de la magie, abrite un certain nombre d’écoles de sorciers, une seule a « résisté à l’épreuve du temps (au moins mille ans) », écrit J.K. Rowling. On ignore son emplacement exact, si ce n’est qu’elle se trouve dans les « Monts de la Lune », où elle est taillée dans la roche et « enveloppée dans la brume ». Les élèves y sont plutôt versés dans l’astronomie, l’alchimie et la métamorphose. Ils lancent leurs sorts par des gestes des mains, et reçoivent leur convocation pour l’école dans leurs rêves, et non par un envoi de chouette.

  • Brésil / Castelobruxo

Castelobruxo, qui accueille des élèves de toute l’Amérique du Sud, se trouve quelque part « au plus profond de la forêt vierge », dans un château qui, comme Poudlard, apparaît aux yeux des moldus (non-sorciers) comme des ruines. L’école est protégée par de petits esprits velus nommés les Caipora, décrits comme « espiègles et rusés ». Les étudiants, qui portent des robes de sorciers d’un vert vif, sont très doués en herbologie et en « magizoologie ».

Les écoles du monde de la sorcellerie !!!!